Canada: Le fils d'un magnat de la bière reconnu coupable de parricide

JUSTICE Il connaîtra sa peine ultérieurement...

20 Minutes avec AFP

— 

Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, Canada.
Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, Canada. — GOOGLE MAPS

Le fils d’un richissime brasseur canadien, Dennis Oland, a été reconnu coupable de parricide ce samedi par un jury du Nouveau-Brunswick (est).

Dennis Oland, 47 ans, était accusé du meurtre sans préméditation de son père Richard Oland, ancien responsable des brasseries Moosehead.

Richard Oland, âgé de 69 ans, avait été retrouvé mort dans son bureau le 7 juillet 2011. Sa dépouille portait de nombreuses blessures à la tête, au cou et aux mains. Son fils avait été la dernière personne à l’avoir vu en vie, selon la police.

Dennis Oland, en larmes, s’est exclamé « Oh non, Oh mon Dieu ! » lorsque le jury a rendu son verdict. Il sera fixé sur sa peine ultérieurement, mais Il encourt une peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant au moins 10 ans.

Sa famille convaincue de son innocence

Sa famille a réaffirmé ce samedi dans un communiqué qu’elle était convaincue de son innocence.

« Nous sommes déçus et abasourdis par la conclusion de ce procès. Nous continuons à être persuadés de l’innocence de notre neveu et cousin Dennis (…) Nous voulons réaffirmer que les membres de sa famille sont convaincus qu’il n’a rien à voir avec la mort de son père », a souligné son oncle Derek Oland.

Le procès avait débuté le 16 septembre. L’accusation avait axé son dossier sur les ennuis financiers de Dennis Oland et le fait qu’une veste lui appartenant portait de petites taches de sang et des traces d’ADN, correspondant à ceux de son père.