Turquie: 18 migrants noyés en mer Egée lors du naufrage de leur embarcation

IMMIGRATION Quatorze autres personnes, des Syriens, Irakiens et Pakistanais, ont pu être sauvées par les garde-côtes turcs...

20 Minutes avec AFP

— 

Des migrants syriens arrivent sur l'île grecque de Kos le 17 août 2015
Des migrants syriens arrivent sur l'île grecque de Kos le 17 août 2015 — LOUISA GOULIAMAKI AFP

La scène d'horreur semble se rejouer. Dix-huit migrants sont morts noyés dans la nuit de vendredi à samedi au large des côtes occidentales de la Turquie lors du naufrage en mer Egée de leur embarcation qui se dirigeait vers l'île grecque de Kalymnos, ont rapporté les médias turcs. Quatorze autres personnes, des Syriens, Irakiens et Pakistanais, ont pu être sauvées par les garde-côtes turcs, a précisé l'agence de presse Dogan.

%5Etfw

Plus de 650.000 migrants ont pris la mer depuis la Turquie

Ces rescapés ont été hospitalisés mais souffrent d'hypothermie et leur condition est jugée grave par les autorités sanitaires, selon l'agence. Les candidats à l'immigration ont quitté le site balnéaire turc de Bodrum (sud-ouest) dans la nuit à bord d'un vieux bateau qui a chaviré et fait naufrage à deux milles marins des côtes turques, selon le témoignages des rescapés.

Depuis le début de l'année, plus de 650.000 migrants ont pris la mer depuis la Turquie pour rallier les îles grecques, selon l'ONU. Sur la même période, plus de 500 d'entre eux, dont une grande majorité d'enfants, ont trouvé la mort, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

2,2 millions de réfugiés syriens en Turquie

Un «mini-sommet» européen réunissant huit pays de l'Union européenne et la Turquie a été tenus jeudi à Bruxelles pour évoquer la crise des migrants.

Ankara et Bruxelles ont conclu fin novembre un accord prévoyant une aide européenne de 3 milliards d'euros à la Turquie en échange de son engagement à mieux contrôler ses frontières et à coopérer dans la lutte contre les passeurs qui opèrent depuis son rivage. La Turquie accueille sur son sol 2,2 millions de réfugiés syriens.