Des militaires en Centrafrique.
Des militaires en Centrafrique. — Jerome Delay/AP/SIPA

AFRIQUE

VIDEO. Centrafrique: Quatre militaires du 152e RI de Colmar entendus sur des soupçons de viols d'enfants

Quatre militaires français, du 152e régiment d'infanterie de Colmar, étaient entendus mardi dans l'enquête sur des soupçons de viols d'enfants en Centrafrique...

Il s'agit des premières auditions de militaires français dans cette enquête portant sur des accusations de viols commis dans un camp de déplacés entre décembre 2013 et juin 2014 visant 14 soldats français stationnés à Bangui.

Mardi à Paris, quatre militaires français étaient entendus dans l'enquête sur des soupçons de viols d'enfants lors d'un déploiement en Centrafrique, selon une source proche de l'enquête. Ils appartiennent au 152e régiment d'infanterie de Colmar (Haut-Rhin).

 

Les quatre soldats ont été convoqués dans les locaux de la gendarmerie prévôtale chargée d'enquêter sur les crimes et délits commis par des militaires français lors d'opérations extérieures. On ne sait pas s'ils étaient entendus sous le régime de la garde à vue ou en audition libre.

>> A lire aussi: Des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants en échange de nourriture et d'argent

Début juillet, des enquêteurs français se sont rendus en Centrafrique pour interroger 11 enfants, de 9 à 13 ans, se disant victimes d'abus sexuels ainsi que des responsables d'associations et d'ONG.

Informé dès juillet 2014, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian avait saisi la justice française et lancé une enquête interne mais sans dévoiler l'affaire.