Racisme, usage excessif de la force... La police de Chicago dans le collimateur de la justice

ETATS-UNIS Une enquête a été ouverte après la mort d'un adolescent noir abattu par un policier blanc...

P.B.

— 

L'ancien chef de la police de Chicago, Garry McCarthy, lors d'une conférence de presse à Chicago, le 24 novembre 2015.
L'ancien chef de la police de Chicago, Garry McCarthy, lors d'une conférence de presse à Chicago, le 24 novembre 2015. — Charles Rex Arbogast/AP/SIPA

L’affaire a déjà coûté son poste au chef des forces de l’ordre. Désormais, c’est toute la police de Chicago qui se trouve dans le collimateur du ministère américain de la justice, qui a annoncé, lundi, l’ouverture d’une enquête après la mort d’un adolescent noir, abattu de 16 balles par un policier blanc contre qui 20 plaintes pour racisme et usage excessif de la force avaient été déposées sans que rien ne soit fait.

Ces investigations « examineront en particulier les questions liées au recours à la force (policière), le recours à la force létale, les distinctions raciales, les mécanismes de responsabilité parmi lesquels les mesures disciplinaires », a déclaré à Washington Loretta Lynch.

Après Ferguson et Baltimore

L’annonce de l’enquête fédérale intervient après plusieurs semaines d’une vive controverse animée par la diffusion d’une vidéo montrant Jason Van Dyke, un policier blanc, ouvrant froidement le feu en octobre 2014 sur Laquan McDonald, 17 ans, alors qu’il marchait au milieu d’une rue.

L’onde de choc provoquée par l’affaire a entraîné le renvoi du chef de la police de Chicago, sur fond de manifestations et de tensions raciales dans la troisième ville des Etats-Unis. Désormais, le maire lui-même, Rahm Emanuel, se retrouve en difficulté, accusé d’avoir cherché à étouffer le scandale en tardant à rendre publique la vidéo choquante.

Ces 18 derniers mois, des brutalités policières ayant coûté la vie à des Noirs ont déclenché des protestations nationales, voire des émeutes comme à Ferguson ou à Baltimore. Dans ces deux villes, des enquêtes similaires ont conduit à des vastes réformes des services de police.