Bientôt un visa nécessaire pour les Etats-Unis

VOYAGE Les Français en étaient jusqu'alors dispensés, Bruxelles veut contre-attaquer…

— 

Le ministère tchèque de l'Intérieur a annoncé vendredi à Prague avoir lancé système de délivrance de passeports sécurisés comprenant les données biométriques.
Le ministère tchèque de l'Intérieur a annoncé vendredi à Prague avoir lancé système de délivrance de passeports sécurisés comprenant les données biométriques. — Philippe Huguen AFP/Archives

Profitez de cet été pour aller aux Etats-Unis, car le voyage risque de s'avérer plus difficile d'ici à quelques mois. La nouvelle loi américaine de lutte contre le terrorisme, votée le 3 août, prévoit en effet que les citoyens européens soient obligés de demander un visa électronique (ETA) avant de s'envoler vers les Etats-Unis. Si les modalités d'application de la loi restent encore à définir, le principe semble acquis alors que les Français et les ressortissants de 15 autres pays de l'Union européenne en étaient jusqu'alors dispensés.
 
La nouvelle législation imposerait aux hommes d'affaires à fournir aux autorités américaines le planning détaillé de leur voyage, quarante-huit heures avant le départ. Les douanes américaines seront en outre totalement libres d'accepter ou de refuser de délivrer le visa.
 
Mais la Commission européenne de l'entend pas de cette oreille. Elle entend négocier avec Washington afin d'adoucir les mesures draconiennes prévues. Si cela n'aboutit pas, elle se réserve le droit de prendre des mesures de réciprocité à l'égard des citoyens américains se rendant en Europe. Un rapport sur un système de contrôle équivalent est d'ailleurs programmé pour la réunion des ministres de l'Intérieur le 18 septembre. Le bras de fer a commencé.