Moins d'immigrants juifs de France vers Israël que prévu

CHIFFRES Ils devraient finalement être moins de 3.000 en 2007...

— 

Des juifs français en Israël
Des juifs français en Israël — DR

Le nombre d'immigrants juifs de France en Israël en 2007 pourrait être inférieur aux prévisions initiales, selon lesquelles il aurait atteint un taux record de plus de 3.000 nouveaux arrivants, rapporte vendredi le quotidien israélien «Yediot Aharonot».

Cette baisse pourrait être due aux bons rapports qu'entretient le nouveau président français Nicolas Sarkozy avec la communauté juive et Israël, selon David Rosh, un responsable parisien de l'Agence juive, l'organisme para-gouvernemental chargé de l'immigration juive en Israël. En tout, 2.800 immigrants devraient arriver en Israël jusqu'à la fin de l'année contre 3.200 initialement prévus, ce qui aurait été un record depuis 35 ans.

Davd Rosh a cependant reconnu qu'un tassement de l'immigration était possible compte tenu d'un «sentiment accru de sécurité» qu'éprouvent les juifs de France. Au cours de la première moitié de 2007, l'immigration a stagné: 1.682 juifs de France ont immigré en Israël contre 1.732 durant la même époque l'année précédente, selon des données du ministère de l'Intégration.

L'immigration en Israël est en baisse continue depuis plusieurs années, et se situe aux environ de 20.000 nouveaux arrivants. Cette baisse s'explique par la chute de l'immigration en provenance des pays d'Ex-URSS, après l'installation en Israël de 1,2 million d'immigrants depuis 1989. Une baisse que l'augmentation de l'immigration en provenance des Etats-Unis et de France ne parvient pas à compenser.