Lutte contre Daesh: Les Etats-Unis «prêts à renforcer» leurs forces spéciales en Syrie et en Irak

ARMÉES Une unité des forces spéciales américaines est en train d'être déployée en Irak...

20 Minutes avec AFP

— 

Des Bérets verts américains à l'entraînement, le 22 avril 2015
Des Bérets verts américains à l'entraînement, le 22 avril 2015 — SIPANY/SIPA

Les Etats-Unis s’engagent un peu plus dans la guerre contre l’organisation terroriste Etat islamique, en dépit du principe du « pas de soldats sur le terrain » (« no boots on the ground ») posé par le président Barack Obama. Le chef du Pentagone a annoncé ce mardi que Washington était prêt à intensifier le déploiement de forces spéciales, plus connues sous le nom de « bérets verts », en Syrie et en Irak.

Une cinquantaine d’hommes en Syrie

Washington a déjà envoyé une cinquantaine de soldats des forces spéciales dans le nord de la Syrie. Ces troupes pourraient être renforcées « là où nous trouverons de nouvelles opportunités de [les] développer », a affirmé ce mardi le secrétaire à la Défense Ashton Carter devant la commission des forces armées de la Chambre des représentants.

En Irak, les Etats-Unis sont en train de déployer une unité des forces spéciales pour « aider les forces irakiennes et kurdes peshmergas » à mener des raids sur le terrain contre Daesh. « Ces forces spéciales seront à terme capables de conduire des raids, libérer des otages, obtenir du renseignement et capturer des responsables du groupe Etat islamique », a détaillé Ashton Carter. Cette unité « sera également en position de conduire des opérations unilatérales » en Syrie.

L’objectif affiché par Washington est de « créer un cercle vertueux où du meilleur renseignement génère plus de cibles, plus de raids, et plus de pression » sur Daesh.