Grande Bretagne.
Grande Bretagne. — Capture d'écran / Google Maps

HANDICAP

Grande-Bretagne: Près de 600 suicides seraient liés à la perte des allocations aux handicapés

Plus d’un million de personnes ont vu leurs allocations réduites voire supprimées depuis 2010…

Si le gouvernement français a fait marche arrière au début du mois en retirant une mesure contestée de durcissement du calcul d’attribution de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), en Angleterre, pareil durcissement est effectif depuis 2010.

Or de nombreux observateurs de ce pays considèrent depuis que les critères nationaux d’éligibilité à l’attribution de ces mêmes allocations sont devenus trop sévères, causant une pression insoutenable sur les handicapés ne pouvant travailler. Au point de pousser ceux-ci au suicide ?

590 suicides pourraient être liés à la perte des allocations

Si cette terrible relation n’a pas été encore officiellement reconnue jusqu’ici (le département des pensions et du travail n’ayant jamais publié de données médicales sur les handicapés ayant perdu leurs allocations), des chercheurs de l’université de Liverpool viennent toutefois d’établir un lien entre le suicide de 590 handicapés et la réduction voire la perte de leurs allocations.

Ceux-ci ont cherché à mesurer l’évolution de la situation des handicapés ayant perdu leurs allocations, et ainsi découvert que sur les 149 autorités locales qui avaient réajusté leur calcul d’attribution entre 2010 à 2013, le taux de suicide et de souscription aux antidépresseurs avait considérablement augmenté, rapporte le site Actualité Houssenia Writing.