Sommet du Commonwealth: La reine obligée d'attendre ses invités

COUAC Les dirigeants invités à la réception, en marge du sommet du Commonwealth à Malte, étaient bloqués dans des embouteillages...

20 Minutes avec AFP

— 

La reine Elizabeth II et le prince Charles, lors du sommet du Commonwealth, le 27 novembre 2015 à Malte.
La reine Elizabeth II et le prince Charles, lors du sommet du Commonwealth, le 27 novembre 2015 à Malte. — Tim Rooke/REX Shutterst/SIPA

« Vous êtes sûrs qu’ils sont ici ? » Le prince Charles avait raison de s'inquiéter ce vendredi, en marge du sommet du Commonwealth à Malte. C'est que sa mère, la reine d’Angleterre Elizabeth II, a l'habitude de faire son entrée dans des salles déjà pleine… et que la dizaine de dirigeants invités à la réception au palais Anton en marge de l'événement étaient bloqués dans des embouteillages, selon un pool de journalistes.

>> QUIZ. Elizabeth II: Connaissez-vous bien la reine?

Résultat, Elizabeth II et son fils ont dû attendre plus de 5 minutes les chefs d’Etat et de gouvernement victimes des imposantes mesures de sécurité mises en place à La Valette. Vêtue d’un manteau bleu chiné et d’un chapeau aux fleurs assorties à sa robe rose, la reine jetait des regards visiblement étonnés vers l’entrée de la salle de réception.

Flottement, puis soulagement

Au bout de longues minutes de flottement, tout le monde a pu pousser un soupir de soulagement avec l’arrivée du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, et du président nigérian, Muhammadu Buhari.

Chacun a enfin pu déguster du vin pétillant australien ou du jus d’orange ou de grenade, accompagnés d’une sélection de canapés.