«Angleterre, la France a besoin de toi», l'appel de Jean-Yves Le Drian dans le «Guardian»

MONDE Le ministre de la Défense signe dans le quotidien de gauche un appel inhabituel à un soutien militaire britannique qui divise le Labour, principal parti d'opposition...

M.C. avec AFP

— 

Jean-Yves Le Drian à l'Elysée le 25 novembre 2015.
Jean-Yves Le Drian à l'Elysée le 25 novembre 2015. — NIVIERE/SIPA

«Angleterre, la France a besoin de toi dans ce combat contre (le groupe Etat islamique) EI». Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a pris la plume pour s'adresser aux Britanniques dans une tribune publiée dans le quotidien The Guardian.

«Nos deux nations ont un ennemi commun. Ensemble, nous pouvons l'affaiblir et au bout du compte le détruire», écrit le ministre dans cette tribune diffusée jeudi soir en ligne et à paraître vendredi dans l'édition papier du quotidien de gauche britannique.

Le soutien militaire divise l'opposition britannique

«La France a l'espoir que les forces britanniques vont bientôt travailler aux côtés de leurs homologues françaises pour mener ce combat au coeur de l'EI, le vaincre et rendre (..) nos pays plus sûrs», a-t-il ajouté, dans cet appel inhabituel à un soutien militaire britannique qui divise le Labour, principal parti d'opposition.

>> A lire aussi: Jean-Yves Le Drian restera ministre en cas de victoire aux régionales en Bretagne

Le Premier ministre conservateur David Cameron a appelé jeudi le Parlement à soutenir des frappes britanniques contre Daesh en Syrie. Londres mène déjà ce type d'intervention en Irak mais le Parlement s'était opposé en août 2013 à des frappes en Syrie, à l'époque contre le régime de Bachar al-Assad. Un vote sur la question pourrait avoir lieu la semaine prochaine.

«Nous avons besoin des capacités militaires britanniques pour gagner cette guerre», a encore martelé Jean-Yves Le Drian. Depuis les attentats à Paris du 13 novembre, le président François Hollande s'est lancé dans un marathon diplomatique, s'entretenant avec les dirigeants américain, allemand, britannique, italien et russe afin de parvenir à constituer une large coalition anti-Daesh.