Inondations en Asie du Sud : 25 millions de sinistrés

© 2007 AFP

— 

Les inondations de mousson en Asie du Sud ont fait plus de 1.400 morts, et 25 millions de sinistrés, surtout en Inde, mais aussi au Bangladesh et au Népal, depuis le début de la saison des pluies en juin, la pire de ces dernières décennies, ont estimé samedi des spécialistes.
Les inondations de mousson en Asie du Sud ont fait plus de 1.400 morts, et 25 millions de sinistrés, surtout en Inde, mais aussi au Bangladesh et au Népal, depuis le début de la saison des pluies en juin, la pire de ces dernières décennies, ont estimé samedi des spécialistes. — Pal Pillai AFP

Les inondations de mousson en Asie du Sud ont fait plus de 1.400 morts, et 25 millions de sinistrés, surtout en Inde, mais aussi au Bangladesh et au Népal, depuis le début de la saison des pluies en juin, la pire de ces dernières décennies, ont estimé samedi des spécialistes.

En Inde, le nombre des morts a dépassé 1.100 vendredi, selon un bilan du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

Les Etats de l'Uttar Prasdesh, de l'Assam et du Bihar, dans le nord du pays, sont les plus touchés par les inondations.

Dans le seul Etat du Bihar, près de 10 millions de personnes sont sinistrées, a précisé l'agence Press Trust of India (PTI).

«La situation que nous connaissons actuellement est sans précédent depuis les 30 dernières années», a indiqué à l'AFP au téléphone A.K. Chowdhury, un haut responsable du Bihar.

5,5 millions de personnes ont en outre été déplacées dans l'Etat d'Assam et 1,4 million ont été touchées dans l'Uttar Pradesh, ont annoncé des sources officielles.

Au Bangladesh voisin, 54 personnes ont perdu la vie dans le nord et le centre du pays ces derniers jours, et 5,6 millions d'habitants sont déplacés ou isolés par les eaux, d'après des chiffres officiels.

Le Bangladesh est traversé par 230 cours d'eau qui chaque année inondent au minimum le cinquième du pays. L'été 2004 avait vu mourir plus de 700 personnes.

Mais, cette année, près de 40% du pays est sous l'eau.

«Au cours des 15 derniers jours, toutes les principales rivières ont dépassé le seuil d'alerte et leurs eaux ont inondé près de 40% du pays», a précisé M. Saiful Hossain, du centre d'alerte des inondations du Bangladesh.

Au Népal, les Nations unies ont lancé une opération de secours visant à venir en aide à des centaines de milliers de sinistrés. Au moins 84 personnes sont décédées dans le petit royaume himalayen depuis la mi-juin en raison des pluies diluviennes, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

La mousson dure de juin à septembre.