La maîtresse du maire suspendue deux mois

— 

Antonio Villaraigosa, maire de Los Angeles, et sa maitresse Mirthala Salinas, journaliste à Telemundo.
Antonio Villaraigosa, maire de Los Angeles, et sa maitresse Mirthala Salinas, journaliste à Telemundo. — no credit

Le maire de Los Angeles avait trompé sa femme avec la journaliste. Lui, Antonio Villaraigosa, a dû faire acte de contrition une nouvelle fois à la télé, jeudi. Elle, Mirthala Salinas, en a été privée, de télé. Et ce, pendant deux mois, sans salaire, a annoncé son employeur la chaîne KVEA-TV.

Le sort de la belle brune était en suspens depuis la révélation, il y a un mois, de sa relation avec le maire démocrate de «LA», qu’elle suivait dans ses déplacements. C’est elle qui a présenté la nouvelle du divorce d’Antonio Villaraigosa alors même qu’elle en était la cause. Une confusion des genres qui lui vaut aujourd’hui sa mise à pied.

De son côté, le maire a dû présenter une nouvelle fois ses excuses devant la caméra. «Je regrette que les décisions que j'ai prises dans ma vie personnelle aient interféré avec (les affaires) municipales et je suis profondément désolé d'avoir failli face à tant de gens, particulièrement à ma famille», a-t-il déclaré.

A 54 ans, il est le premier maire hispanique de Los Angeles. Etoile montante du parti, il a été cité comme possible colistier de Hillary Clinton en vue de l’élection présidentielle de 2008.