Une Israélienne poignardée par un Palestinien succombe à ses blessures

ATTAQUE Elle s'est présentée à l'hôpital avec des blessures graves à la tête au coeur et à la poitrine et malgré nos tentatives de la réanimer...

20 Minutes avec AFP

— 

Des Palestiniens debout sur le mur séparant la ville d'Abu Dis en Cisjordanie et Jérusalem est le 28 octobre 2015
Des Palestiniens debout sur le mur séparant la ville d'Abu Dis en Cisjordanie et Jérusalem est le 28 octobre 2015 — Ahmad Gharabli AFP

Une Israélienne de 20 ans poignardée dimanche par un Palestinien en Cisjordanie occupée a succombé à ses blessures, a annoncé un porte-parole de l’hôpital de Jérusalem, où elle a été transférée.

« Une jeune femme est arrivée à l’hôpital dans un état critique avec des blessures graves à la tête au cœur et à la poitrine et malgré nos tentatives de la réanimer, nous avons dû constater son décès », a affirmé un porte-parole de l’hôpital Shaare Tzedek de Jérusalem.

Trois agresseurs abattus

Ses trois agresseurs auraient été abattus par la police. Ce drame intervient à deux jours de la visite du Secrétaire d’Etat américain John Kerry dans la région. 

Ces attaques à l’arme blanche, les affrontements entre jeunes Palestiniens et soldats israéliens ainsi que les violences entre colons israéliens et habitants palestiniens ont fait 86 morts côté palestinien – dont un Arabe israélien — et 15 côté israélien ainsi qu’un Américain et un Erythréen, selon un décompte de l’AFP. Un grand nombre de Palestiniens sont morts en commettant des attaques ou en tentant d’en commettre.

Samedi, des affrontements ont par ailleurs opposé de jeunes Palestiniens à des soldats israéliens en Cisjordanie occupée, près de la ville de Dayr Samet, à l’ouest d’Hébron.