Au moins cinq morts dans le drame de Minneapolis

ETATS-UNIS Les recherches de survivants se poursuivent après l'effondrmeent d'un pont...

— 

La ou les causes précises de l'effondrement de l'ouvrage ne sont pas encore connues, mais le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow, a cité jeudi un rapport de 2005 du département des Transports du Minnesota ayant classé le pont dans la catégorie des ouvrages "structurellement défectueux".
La ou les causes précises de l'effondrement de l'ouvrage ne sont pas encore connues, mais le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow, a cité jeudi un rapport de 2005 du département des Transports du Minnesota ayant classé le pont dans la catégorie des ouvrages "structurellement défectueux". — Scott Olson AFP

Alors que les recherches se poursuivent dans les eaux boueuses du Mississippi pour retrouver les disparus, après l'effondrement d'un pont autoroutier à Minneapolis, cinq corps ont déjà été retrouvés, vendredi matin. Mais le bilan humain pourrait être moins élevé que craint au départ. Jeudi les autorités parlaient de dizaines de disparus. «Nous savons qu'il y a des véhicules en amont et en aval» du fleuve, a expliqué Tim Pawlenty, le gouverneur du Minnesota, précisant que les opérations de secours devaient être menées «aussi vite que possible».

Au final cependant seules huit personnes manquent à l'appel. Ce qui n' a pas empêché la polémique de prendre forme sur les causes de l'effondrement du pont.

Vendredi, le quotidien «Star Tribune» révélait que le département des transports du Minnesota craignait des fissures et avait envisagé de renforcer la structure avec des plaques de métal, avant de changer d'avis.

Entrelacs de béton

Après son effondrement, le pont était réduit à un entrelacs de béton et de ferraille, des véhicules encastrés dans les structures du pont, et des voitures arrêtées les roues dans le vide devant une chaussée disparaissant dans l'eau brune du fleuve.

Bush samedi

Le président américain George W. Bush se rendra sur les lieux samedi, après son épouse Laura vendredi matin.

«Dans un gouvernement fédéral, nous devons réagir et réagir énergiquement non seulement pour aider les gens mais aussi s'assurer que cette voie de communication vitale, ce pont, soit reconstruit aussi vite que possible», a réagi George W. Bush.

Travaux

Les causes du drame soulèvent encore de nombreuses questions. Le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow, a cité jeudi un rapport de 2005 du département des Transports du Minnesota ayant classé le pont dans la catégorie des ouvrages «structurellement défectueux».

Construit il y a 40 ans, l'ouvrage faisait l'objet de travaux, qui portaient notamment sur le remplacement de joints et de glissières de sécurité. Mercredi soir, le gouverneur du Minnesota a assuré qu'«aucune déficience structurelle n'a été détectée» lors d'inspections en 2005 et 2006, qui ont seulement conclu «que le tablier devrait être réhabilité ou remplacé en 2020 ou après». Plusieurs enquêtes ont été ouvertes jeudi pour déterminer les causes de cet accident.

«Il y avait des inquiétudes pour ce pont, mais pas au point, aux yeux des experts et des ingénieurs, de nécessiter sa fermeture immédiate ou sa réparation ou son remplacement», a-t-il dit, «manifestement, quelque chose n'a pas fonctionné ici».