Syrie: Les raids français et russes tuent 33 membres de Daesh

GUERRE Les opérations militaires françaises et russes en Syrie ont tué au moins 33 membres du groupe terroriste Daesh...

20 Minutes avec AFP

— 

Photo diffusée par l'ECPAD d'un Rafale, un avion de chasse français engagé dans l'opération militaire Chammal en Irak et en Syrie, le 17 novembre 2015.
Photo diffusée par l'ECPAD d'un Rafale, un avion de chasse français engagé dans l'opération militaire Chammal en Irak et en Syrie, le 17 novembre 2015. — Sébastien Dupont/AP/SIPA

«Un nombre limité» de membres de Daesh a été tués en Syrie après des frappes contre le groupe terroriste, affirme l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) ce mercredi matin. Les opérations françaises et russes en Syrie ont tué 33 membres de Daesh, a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. 

>> Notre dossier sur les attaques terroristes à Paris

>> Suivez en direct dans notre live les événements de ce mardi, avec l'assaut à Saint-Denis

Ces frappes aériennes se sont déroulées au cours des dernières 72 heures dans le nord de la Syrie. Elles ont également fait dizaines de blessés.

Départ pour Mossoul, l'autre fief de Daesh

«Le nombre limité de tués s'explique par le fait que les djihadistes avaient pris leurs précautions. Il n'y avait que des gardes autour des dépôts et des casernes et le plus grand nombre ont été tués sur les barrages de contrôle», a-t-il expliqué.

>> A lire Raqqa, «la vitrine» de Daesh où les habitants vivent dans la terreur

En tout cas, selon lui, de nombreuses familles de combattants étrangers ont quitté la ville pour trouver refuge dans l'autre fief de Daesh en Irak, au nord, à Mossoul.

La Russie et la France ont multiplié les raids contre la ville syrienne de Raqqa après les attentats meurtriers de Paris de vendredi 13 novembre et l'attentat contre un avion russe, le 31 octobre dans le Sinaï égyptien. Ces attentats ont été tous revendiqués par le groupe djihadiste. Raqqa est, jusqu'alors, capitale du groupe terroriste Daesh en Syrie.