VIDEO. Les chasseurs français lâchent 20 bombes sur Raqqa

ATTENTATS A PARIS Deux objectifs ont été détruits par les avions français...

J.S avec AFP

— 

Un Rafale pris en photo sur la base dans le Golfe persique
Un Rafale pris en photo sur la base dans le Golfe persique — ECPAD/EMA/SIPA

La riposte militaire aux attentats du 13 novembre a commencé. Dimanche soir, l’armée de l’air française a procédé à un bombardement massif sur Raqqa, le fief syrien de Daesh.

L’État-Major des armées affirme que lors du raid des chasseurs français deux objectifs importants ont été détruits

20 bombes larguées

Lors de l’attaque, les avions français ont largué vingt bombes dans les faubourgs de la ville syrienne. Dix chasseurs-bombardiers français ont détruit un poste de commandement et un camp d’entraînement, a annoncé le ministère de la Défense.

« Le premier objectif détruit était utilisé par Daesh  comme poste de commandement, centre de recrutement jihadiste et dépôt d’armes et de munitions. Le deuxième objectif abritait un camp d’entraînement terroriste », a détaillé le ministère dans un communiqué.

Des attaques sur des sites repérés

« Planifiée sur des sites préalablement identifiés lors des missions de reconnaissance réalisées par la France, cette opération a été conduite en coordination avec les forces américaines », précise le ministère.

« C’est un acte de guerre commis par une armée terroriste, Daech, une armée jihadiste », avait déclaré le président français François Hollande, en avertissant que son pays serait impitoyable « sur tous les terrains, » intérieur comme extérieur ».