«Jihadi John»: La Turquie assure détenir un de ses complices

TERRORISME Le Pentagone a affirmé quelques heures plus tôt être « plutôt certain » d’avoir tué « Jihadi John »...

20 Minutes avec AFP

— 

Capture d'écran d'une video de SITE en date du 13 septembre 2014 montrant Mohammed Emwazi alias "Jihadi John" bourreau du groupe jihadiste Etat islamique (EI)
Capture d'écran d'une video de SITE en date du 13 septembre 2014 montrant Mohammed Emwazi alias "Jihadi John" bourreau du groupe jihadiste Etat islamique (EI) — Ho SITE Intelligence Group

Ciblé par un raid de l’armée américaine ce vendredi, l’un des bourreaux les plus médiatisés de Daesh, « Jihadi John », aurait été tué a assuré dans la soirée le Pentagone, précisant également qu'un drone britannique aurait participé à l'opération. « Trois drones » ont été utilisés pour la frappe, et « l'un d'entre eux était britannique », a indiqué ce responsable. Mais ce sont les drones américains « qui ont tiré » les deux missiles Hellfire utilisés, a-t-il ajouté.

La Turquie annonce, de son côté, détenir à Istanbul un partenaire présumé de « Jihadi John ». Selon ce responsable, Aine Lesley Davis, faisait partie d'un groupe d'islamistes arrêtés lors d'une opération à Istanbul.