Le secrétaire d'Etat américain à la Défense Ashton Carter au Pentagone à Washington, le 30 septembre 2015
Le secrétaire d'Etat américain à la Défense Ashton Carter au Pentagone à Washington, le 30 septembre 2015 — SAUL LOEB AFP

TERRORISME

«Jihadi John»: Les Etats-Unis «plutôt certains» d'avoir tué le bourreau de Daesh

Le membre de l'organisation de l'Etat islamique avait été ciblé par des bombardements américains jeudi…

La formulation reste prudente, mais les militaires américains ont annoncé ce vendredi être « raisonnablement certains » d’avoir tué le bourreau britannique du groupe Etat islamique (EI) « Jihadi John », a déclaré vendredi un porte-parole militaire américain, dans une vidéoconférence depuis Bagdad.

« cela prendra du temps, comme c’est toujours le cas (…) pour formellement prouver et déclarer que nous avons réussi », a ajouté le colonel Steven Warren.

A lire aussi >> «Jihadi John » : Qui est le responsable de Daesh visé par un raid américain ?

A l’annonce de la mort du terroriste du groupe Etat islamique (EI) « Jihadi John », les parents du journaliste James Foley ont réagi dans un communiqué, déclarant que sa disparition serait « une maigre consolation » car elle « ne ramènera pas » vivant leur fils, décapité dans une vidéo où apparaît le jihadiste.

 

« Si seulement autant d’efforts avaient été faits pour retrouver et sauver Jim et les autres otages, qui ont été ensuite exécutés par le groupe EI, ils seraient sans doute vivants aujourd’hui », ajoutent Diane et John Foley.

Un raid américain a visé jeudi « Jihadi John », de son vrai nom Mohammed Emwazi, un programmeur informatique de Londres né au Koweït en 1988 d’une famille apatride d’origine irakienne.