Crash dans le Sinaï: L'arrière de l'avion criblé d'impacts?

ENQUETE Selon une information d'Europe1, des impacts auraient été observés sur les débris de l'appareil...

R.S.

— 

Des experts russes sur les lieux du crash d'un avion dans le Sinaï, le 2 novembre 2015.
Des experts russes sur les lieux du crash d'un avion dans le Sinaï, le 2 novembre 2015. — Uncredited/AP/SIPA

Un peu plus d’une semaine après le crash d’un avion russe dans le Sinaï, en Egypte, l’enquête ne privilégie pour l’instant aucune piste. Mais selon une information d’Europe 1, l’arrière de l’appareil aurait été criblé d’impacts. Des métallurgistes doivent étudier ces traces pour les comparer avec des impacts de bombes classiques.

Un laboratoire russe spécialisé dans les explosifs devrait également analyser les restes de la carlingue. En fin de semaine dernière, une source anonyme avait souligné au Parisien que sur les photos des débris, certains apparaissent criblés d’impacts allant de l’intérieur vers l’extérieur de l’appareil, « ce qui accrédite plutôt la thèse d’un engin pyrotechnique ».

Un bruit suspect juste avant le crash

La piste de l’explosif à l’intérieur de l’appareil pourrait être confirmée par la lecture des boîtes noires. En cours d’analyse au Caire, elles auraient déjà révélé un bruit suspect juste avant le crash. Le chef égyptien de l’équipe des enquêteurs a affirmé samedi dernier qu'« aucune conclusion » n’avait encore émergé quant à l’origine de la « dislocation » de l’appareil survenue après 23 minutes de vol.

« Les premières observations ne permettent pas d’identifier l’origine de la dislocation de l’appareil (…) Mais un bruit est entendu à la dernière seconde de l’enregistrement » du Cockpit Voice Recorder, a-t-il poursuivi, ajoutant : « Une analyse spectrale est à venir pour déterminer l’origine de ce bruit. »