Ben Carson dans la tourmente sur son CV

ETATS-UNIS La vie du leader républicain des sondages est passée au microscope...

Philippe Berry

— 

Le candidat républicain Ben Carson, le 5 novembre 2015.
Le candidat républicain Ben Carson, le 5 novembre 2015. — SIPANY/SIPA

C’est l’histoire d’un jeune Afro-Américain au tempérament violent, élevé dans la pauvreté par une mère célibataire, transformé par une intervention divine pour devenir un neurochirurgien brillant. La vie de Ben Carson semble tout droit sortie d’un film hollywoodien. Elle a même été portée à l’écran en 2009. Le problème pour le candidat républicain, qui fait la course en tête dans les sondages aux côtés de Donald Trump, c’est qu’il y a de gros doutes sur un épisode central de sa vie qu'il a mis en avant à de nombreuses reprises.

«Une offre informelle»

Dans son autobiographie, il raconte avoir reçu «une offre de bourse complète» pour rentrer à la prestigieuse académie militaire de West Point après ses excellentes notes au lycée. Mais il affirme l'avoir refusée pour choisir la médecine. Sauf qu'une enquête du site Politico montre qu'il n'y a aucune trace de cet épisode. Accusé d'avoir inventé l'histoire, Carson a tenté de s'expliquer dans une interview au New York Times: «Je ne me souviens plus des détails, mais on m'a dit qu'avec mes notes, je pourrais facilement obtenir une bourse pour West Point. C'était une offre informelle.»

Dans sa biographie, il écrit: «J'étais si fier. On m'a présenté le général Westmoreland, l’un des héros du Vietnam. J'ai dîné avec lui et ensuite, on m'a offert une bourse complète pour West Point». Sauf qu’il n’y a aucune trace de cet épisode du côté de l’administration de l’académie, et que ce soir-là, le général jouait au tennis à Washington.

Entrer à West Point est un processus compliqué. Il faut notamment être parrainé. Et il n'y a pas de bourse à proprement parler, l'éducation est gratuite en échange des années de service dans l'armée. Le seul qui pourrait confirmer sa version est le général, mais il est décédé.

Donald Trump au taquet

Il n’a pas fallu longtemps à Trump, qui se trouve au coude-à-coude avec Carson, pour réagir sur Twitter : « Ce n’est pas bon. Wow, l’un des nombreux mensonges de Ben Carson ! Grosse affaire. »

Ce n’est pas la première fois qu’un homme politique est accusé d'avoir enjolivé ou inventé une histoire. Mais pour Carson, qui fait de sa morale son argument principal, l’affaire prend de l’ampleur. CNN a enquêté sur son passé soi-disant violent et n’a trouvé personne pour confirmer des épisodes marquants. Carson affirme notamment qu’il a attaqué un ami avec un couteau, sa mère avec un marteau et qu’il a cassé le nez et les lunettes d’un camarade avec un caillou.

Acculé, Ben Carson a choisi d’attaquer les médias. Sur CNN (avant les révélations de Politico), il a dénoncé « des mensonges » et des « attaques pathétiques ». « Vous n’avez pas autant enquêté sur le passé de Barack Obama », accuse-t-il. Il aura l’occasion de s’expliquer mardi prochain, lors du prochain débat républicain.