VIDEO. Crash en Egypte: «Des sons inhabituels» et un flash lumineux juste avant le crash?

ENQUÊTE Une agence russe révèle la transcription des enregistrements à l'intérieur du cockpit...

T.L.G.

— 

Scène du crash de l'avion russe en Egypte.
Scène du crash de l'avion russe en Egypte. — KHALED DESOUKI / AFP

Attentat terroriste ou problème technique ? Le mystère plane toujours autour du crash de l’avion russe dans le Sinaï avec 224 personnes à bord, samedi dernier. L’agence de presse russe Interfax révèle une transcription des enregistrements à l’intérieur du cockpit, rapporte ce mardi The Independent.

« Des sons ne correspondant pas à un vol normal »

Quatre minutes avant la disparition de l’avion des écrans radars, la conversation entre l’équipage et les contrôleurs aériens est habituelle, rapporte Interfax. Puis, « des sons ne correspondant pas à un vol normal sont entendus juste avant que l’avion disparaisse », note l’agence sans plus de précision.

L’équipage n’a pas envoyé de signal de détresse, ajoute la source interrogée. « A en juger par l’enregistrement, la situation à bord est devenue soudainement inattendue pour l’équipage, et les pilotes ne sont pas parvenus à envoyer un signal de détresse ».

Par ailleurs, selon CBS, des satellites américains auraient enregistré un flash lumineux au dessus du Sinaï au moment du crash. Les images sont toujours en cours d'analyse, assure le site.

L’analyse des deux boîtes noires - l’une enregistre les conversations à bord, l’autre les paramètres de vol – a commencé mardi au Caire. Cette procédure peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois si les enregistreurs sont abîmés. Metrojet, la compagnie russe exploitant l’appareil, a assuré lundi que seul un facteur « extérieur » pouvait expliquer le crash. Dans le même temps, Wilayat Sinaï, branche locale de l’Etat islamique, assure avoir descendu l’avion russe.

A lire aussi : Wilayat Sinaï, une branche de Daesh opposée au pouvoir central