Washington assure que sa stratégie en Syrie «n'a pas changé»

© 2015 AFP

— 

Barack Obama, le 22 octobre 2015, à Washington
Barack Obama, le 22 octobre 2015, à Washington — Brendan Smialowski AFP

La Maison Blanche a assuré vendredi que la stratégie américaine en Syrie n'avait «pas changé» en dépit de l'envoi pour la première fois d'un contingent de forces spéciales sur le terrain.

«Notre stratégie en Syrie n'a pas changé», a affirmé Josh Earnest, porte-parole de Barack Obama, martelant que les militaires qui seront envoyés sur place - «moins de 50» - n'auront pas de «mission de combat».

«Le coeur de notre stratégie militaire en Syrie est de renforcer les capacités des forces locales pour affronter le groupe Etat islamique sur le terrain, dans leur pays», a-t-il ajouté.

Interrogé à plusieurs reprises sur une possible augmentation de ce nombre à l'avenir, M. Earnest n'a pas exclu une telle éventualité.

«Je ne veux pas prédire l'avenir», a-t-il déclaré.

«Il est indéniable que (ces militaires) prendront de réels risques», a-t-il poursuivi, soulignant qu'ils seraient «équipés pour se défendre».

Combien de temps resteront-ils sur place? Le porte-parole de M. Obama est resté très évasif.

«Je ne décrirais pas (cette mission) comme permanente», a-t-il dit, ajoutant qu'il n'était pas en mesure de donner «une date» à laquelle ces militaires américains pourraient rentrer aux Etats-Unis.