Espagne: Les parents adoptifs d'une Chinoise condamnés pour assassinat

JUSTICE La peine des parents adoptifs n'a pas encore été fixée...

20 Minutes avec AFP

— 

Photo de Alfonso Basterra et Rosario Porto, les parents reconnus coupables de l'assassinat de leur fille adoptive en 2013, le 30 octobre 2015 au tribunal de Saint-Jacques de Compostelle.
Photo de Alfonso Basterra et Rosario Porto, les parents reconnus coupables de l'assassinat de leur fille adoptive en 2013, le 30 octobre 2015 au tribunal de Saint-Jacques de Compostelle. — lavandeira jr/SIPA

Reconnus coupables d'assassinat. Les parents adoptifs espagnols d'une chinoise ont été condamnés par un jury unanime pour l'assassinat de leur fille âgée de 12 ans. Durant tout le procès, qui a duré un mois, ce couple a clamé son innocence, a-t-on appris auprès du tribunal.

Le corps d'Asunta Yong Fang Basterra Porto, adoptée quand elle était bébé, avait été découvert le 22 septembre 2013 dans un bois non loin de Saint-Jacques-de-Compostelle (nord de l'Espagne).

«Les jurés ont estimé que la victime n'avais pas eu la possibilité de se défendre, refusant l'acquittement pour les deux accusés», précise un communiqué du tribunal.

Acte exécuté par la mère

La peine des parents, Rosario Porto, avocate, et de son ex-mari Alfonso Basterra, journaliste, n'a pas encore été fixée. Ils encourent 20 ans de réclusion. Plus d'une centaine de témoins et d'experts ont défilé à la barre du tribunal de Saint-Jacques-de-Compostelle, pour ce procès très médiatisé. Le jury délibérait depuis lundi.

Pour le parquet, cet acte prémédité avait été imaginé par les deux parents, mais exécuté par la mère.