La justice polonaise se prononce sur une extradition de Roman Polanski aux Etats-Unis

JUSTICE En Pologne, des élus au pouvoir sont favorables à une extradition du cinéaste franco-polonais...

20 Minutes avec AFP

— 

Roman Polanski,le 20/03/2015. Credit:EREZ LICHTFELD/SIPA/
Roman Polanski,le 20/03/2015. Credit:EREZ LICHTFELD/SIPA/ — SIPA

Réponse de la justice polonaise sur le cas du cinéaste franco-polonais Roman Polanski ce vendredi. Un ex-ministre de la Justice et ténor de la droite conservatrice qui vient de gagner les législatives en Pologne s'est prononcé jeudi en faveur de l'extradition.

«Nous devrions autoriser l'extradition de Polanski. On ne peut protéger personne contre sa responsabilité pour un acte aussi odieux que celui d'avoir abusé d'une mineure», a déclaré jeudi aux journalistes Zbigniew Ziobro, élu député sur les listes du parti conservateur catholique et populiste Droit et Justice (PiS).

Libre de ses déplacements

En 1977, en Californie, Roman Polanski, alors âgé de 43 ans, avait été poursuivi pour avoir violé la jeune Samantha Geimer, 13 ans.

Aucune mesure préventive n'a été prise en Pologne contre Roman Polanski, citoyen polonais et français, qui reste entièrement libre de se déplacer.

Selon la loi polonaise, c'est d'abord un tribunal qui statue sur une demande d'extradition. S'il la refuse, l'affaire est close. S'il l'approuve, la décision finale appartient au ministre de la Justice.