Saisie record de drogue à l'aéroport de Beyrouth, un prince saoudien impliqué

POLICE Près de deux tonnes de pilules de Captagon, une drogue à base d'amphétamine, ont été saisies...

20 Minutes avec AFP

— 

Des paquets de drogue, appartenant à un prince saoudien, saisis à l'aéroport de  Beyrouth
Des paquets de drogue, appartenant à un prince saoudien, saisis à l'aéroport de Beyrouth — Twitter

Un prince saoudien a été arrêté ce lundi au Liban dans la plus grosse saisie de drogue jamais effectuée à l'aéroport de Beyrouth, a déclaré à l'AFP un responsable de la sécurité.

«Les services de sécurité de l'aéroport ont arrêté le prince Abdel Mohsen Ibn Walid Ibn Abdelaziz alors qu'il tentait avec quatre autres personnes d'embarquer pour Ryad dans un avion privé près de deux tonnes de pilules de Captagon (une drogue à base d'amphétamine) et une quantité de cocaïne rangées dans des caisses», a affirmé cette source.

Quarante valises

D'après l'agence officielle libanaise ANI, les pilules étaient rangées dans «quarante valises» et la destination de l'avion était Ryad, la capitale de l'Arabie saoudite.

Les cinq hommes «se trouvent toujours à l'aéroport et sont interrogés par la douane», a précisé la source de sécurité.

D'après cette dernière, il s'agit de «la plus importante saisie à l'aéroport international de Beyrouth». En avril 2014, 15 millions de pilules de Captagon, avaient été saisies dans le port de la capitale libanaise, cachées dans des conteneurs de maïs.