Migrants: Un enfant afghan de deux ans disparu en mer entre la Turquie et la Grèce

MONDE Les traversées ont fait 3.000 morts depuis le début de l'année en Méditerranée...

20 Minutes avec AFP
— 
Une embarcation de migrants entre la Turquie et l'île grecque de Lesbos, le 23 octobre 2015.
Une embarcation de migrants entre la Turquie et l'île grecque de Lesbos, le 23 octobre 2015. — Laurence Geai/SIPA

La garde-côte grecque menait samedi des recherches dans l'espoir de retrouver un petit Afghan de deux ans tombé en mer lors de la traversée d'un groupe de migrants des côtes turques jusqu'à l'île de Lesbos, a indiqué l'agence de presse grecque Ana.

>> A lire aussi: L'île de Lesbos «au bord de l'explosion»

Selon les parents de l'enfant, celui-ci est tombé à l'eau lors de la traversée dans la matinée du groupe de cinquante migrants, entassés à bord d'une embarcation surchargée sous la pluie et de violentes rafales de vent. Les parents ont signalé le drame dès leur arrivée à Lesbos. Les recherches restaient infructueuses en soirée, tandis que la garde-côte turque a été prévenue, a précisé l'Ana.

48.000 migrants arrivés en Grèce cette semaine

En dépit du mauvais temps qui rend encore plus périlleux les passages de Turquie, quelque 48.000 migrants et réfugiés sont arrivés cette semaine en Grèce, la plupart à Lesbos, un nombre record, a annoncé vendredi à Genève l'OIM (Organisation internationale pour les Migrations). Les enfants sont les principales victimes de ces traversées, qui ont fait quelque 3.000 morts depuis le début de l'année pour l'ensemble de la Méditerranée.

La garde-côte grecque et les autorités locales redoutent que l'arrivée de l'hiver multiplie les noyades. Selon plusieurs témoignages de migrants, les passeurs baissent les prix au départ de Turquie quand le temps est mauvais pour réussir à recruter quand même des passagers.