Maldives: Le vice-president arrêté pour tentative d'assassinat du président

POLITIQUE Il est accusé de « haute trahison »…

20 Minutes avec AFP

— 

Le yacht du président des Maldives a été la cible d'un attentat, le 28 septembre 2015.
Le yacht du président des Maldives a été la cible d'un attentat, le 28 septembre 2015. — HAVEERU / AFP

Les trahisons s'enchaînent aux Maldives. Le vice-président, Ahmed Adeeb, a été arrêté ce samedi, accusé d’avoir comploté l’assassinat du président Abdulla Yameen, qui était sorti indemne fin septembre de l’explosion du yacht qui le transportait, a annoncé le ministre de l’Intérieur.

« Le vice-président est arrêté » et « accusé de haute trahison », a déclaré le ministre, Umar Naseer, sur Twitter.

Le ministre de la Défense limogé

Le président Yameen avait nommé Adeeb, 33 ans, comme nouveau vice-président il y a trois mois, après avoir démis, également pour trahison, le vice-président avec lequel il avait été élu, Mohamed Jameel.

Il y a dix jours, il avait également renvoyé son ministre de la Défense après l’explosion à bord de son bateau, dans lequel la femme du président et deux autres passagers avaient été blessés.

Les Maldives font face à d’importantes critiques internationales depuis la condamnation à 13 ans de prison de l’ancien chef de l’Etat Nasheed au terme d’un procès expéditif inéquitable, selon l’ONU.