Algérie: L'armée tue trois islamistes près de Boumerdès

TERRORISME Les faits se sont déroulés à une cinquantaine de kilomètres d'Alger...

20 Minutes avec AFP

— 

Un djihadiste d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi).
Un djihadiste d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi). — SITE MONITORING SERVICE

Trois islamistes armés ont été tués mardi matin par l'armée algérienne dans le département de Boumerdès (50 km à l'est d'Alger), a indiqué le ministère de la Défense.

Les trois hommes ont trouvé la mort lors d'un ratissage de l'armée près de Baghlia, à une vingtaine de kilomètres de Boumerdès, où opèrent des éléments d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), selon le communiqué.

Trois fusils mitrailleurs de type Kalachnikov, des munitions et neuf téléphones portables ont été récupérés au cours de cette opération qui se poursuivait, a précisé la même source.

Pus de 60 islamistes tués cette année

Malgré l'adoption en septembre 2005 d'une charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200.000 morts dans les années 1990, des groupes armés islamistes restent actifs en Algérie, où ils s'en prennent généralement aux forces de sécurité.

En juillet, une dizaine de soldats avaient été tués à 150 km au sud-ouest d'Alger dans une embuscade revendiquée par Aqmi. Selon le ministère de la Défense, plus de 60 islamistes ont été tués depuis le début de l'année et une centaine en 2014.