La Corée du Nord a annoncé être prête à déclarer et à désactiver toutes ses installations nucléaires avant la fin de l'année, a annoncé mercredi le négociateur sud-coréen Chun Yung-woo à la presse à l'issue d'une nouvelle session des pourparlers sur le nucléaire nord-coréen.
La Corée du Nord a annoncé être prête à déclarer et à désactiver toutes ses installations nucléaires avant la fin de l'année, a annoncé mercredi le négociateur sud-coréen Chun Yung-woo à la presse à l'issue d'une nouvelle session des pourparlers sur le nucléaire nord-coréen. — AFP/digitalglobe

NUCLEAIRE

La Corée du Nord prête à démanteler ses installations nucléaires

Les installations nucléaires pourraient être désactivées d’ici la fin de l’année…

La Corée du Nord a annoncé être prête à déclarer et à désactiver toutes ses installations nucléaires avant la fin de l'année, a annoncé mercredi le négociateur sud-coréen Chun Yung-woo à l'issue d'une nouvelle session des pourparlers sur le nucléaire nord-coréen.

«La Corée du Nord a fait part de sa volonté à déclarer et à désactiver ses installations nucléaires dans le délai le plus court possible, cette année, d'ici cinq à six mois».

Consensus

Ce dernier a cependant précisé qu'aucun accord n'avait été conclu lors de cette première journée de discussions, réunissant les deux Corées, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie, même s'il existe un large consensus entre les participants sur la suite à donner au processus de dénucléarisation de la Corée du Nord.

Peu avant cette nouvelle session, quatre mois après la précédente, le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei, a confirmé que la Corée du Nord avait fermé la totalité des installations de son principal site atomique, situé à Yongbyon (nord).

Première étape

Il s'agit de la première étape concrète du processus de dénucléarisation du pays communiste et de la première phase d'application de l'accord multilatéral signé le 13 février à Pékin, qui prévoit une aide énergétique et économique à la Corée du Nord en contrepartie de ses engagements.
   
La Corée du Nord doit désormais déclarer l'ensemble de ses programmes nucléaires et désactiver toutes ses installations.