Treiez morts dans un attentat à Islamabad

ATTENTAT Pendant une réunion de soutien à un magistrat démis de ses fonctions par le Président...

— 

Un attentat a eu lieu mardi à Islamabad, pendant une réunion de soutien à l'ex-président de la Cour suprême pakistanaise, Iftikhar Mohammed Chaudhry. Au moins treize personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées, selon un bilan provisoire.

Sous l'estrade du magistrat

Cette nouvelle attaque intervient après une série d'attentats-suicide qui a fait au moins 75 morts en quatre jours dans les zones tribales frontalières avec l'Afghanistan.

 D'après un policier pakistanais, « une très forte explosion s'est produite sous l'estrade » dressée pour l'intervention du magistrat, alors que des centaines de personnes étaient en train de se rassembler sur le site. Selon des officiers de police,  le kamikaze a probablement déclenché son engin à moto.

Le juge Chaudhry avait été mis à pied le 9 mars par le président Musharraf pour « abus de son autorité ». L’opposition pakistanaise voit dans cette décision une manœuvre du pouvoir pour éviter toute contestation constitutionnelle avant les élections présidentielles et législatives prévues à la fin de l’année. Les apparitions publiques d’Iftikhar Mohammed Chaudhry, égérie des anti-Musharraf, avaient déjà été l'occasion de manifestations et d'émeutes, en mai et juin.

La Cour suprême du Pakistan doit se prononcer prochainement sur la décision du président Musharraf de suspendre le juge Chaudhry.