Illustration de la société allemande Volkswagen.
Illustration de la société allemande Volkswagen. — Markus Schreiber/AP/SIPA

AUTOMOBILE

Le siège de Volkswagen et Lamborghini perquisitionné en Italie

Six dirigeants ont été placés sous enquête judiciaire…

Volkswagen s’enfonce toujours plus dans les affaires. Ce jeudi, le siège italien de Volkswagen et de Lamborghini, à Vérone et Bologne, a été perquisitionné dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués. Six dirigeants de Volkswagen, dont le directeur général de Volkswagen Italie et le responsable marketing et ventes d’Audi, ont été placés sous enquête judiciaire pour « fraude commerciale ».

Une association de consommateurs avait déposé une plainte au tribunal de Vérone pour « une fraude commerciale aux dépens des consommateurs ». Mercredi, Massimo Nordio, le directeur général de Volkswagen Italie, avait annoncé la suspension de la vente de 1.300 voitures en Italie, le temps de vérifier s’ils étaient équipés du logiciel espion au cœur du scandale. Quelque 650.000 voitures sont concernées en Italie .