Migrants: L'Europe et la Turquie ont conclu un «plan d'action commun»

MONDE Le plan prévoit notamment une meilleure coopération de la Turquie pour endiguer les flux de migrants...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, à Bruxelles le 5 octobre 2015.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, à Bruxelles le 5 octobre 2015. — Virginia Mayo/AP/SIPA

La Commission européenne a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi qu'elle avait conclu un «plan d'action commun» avec la Turquie pour endiguer les flux migratoires, à l'issue d'un sommet des chefs d'Etats à Bruxelles.

Alors que diverses sources européennes ont fait état d'une demande de la Turquie d'une aide de 3 milliards d'euros, le chef de l'exécutif européen Jean-Claude Juncker a indiqué que cet aspect du plan devait encore être négocié «dans les jours qui viennent».

«Accélération» des négociations pour l'octroi de visas aux ressortissants turcs

«Nous saluons l'accord pour un plan d'action commun UE-Turquie», a indiqué de son côté Donald Tusk, le président du Conseil européen, instance qui réunit les chefs d'Etats et de gouvernement des 28 membres de l'UE. «C'est une étape majeure» dans la gestion de la crise migratoire, a-t-il indiqué au nom des dirigeants européens réunis lors du sommet.

Le «plan d'action» conclu avec la Turquie comprend notamment une «accélération» des négociations pour faciliter l'octroi de visas aux ressortissants turcs voyageant dans l'UE, en échange d'une meilleure coopération de la Turquie pour endiguer les flux de migrants. «Mais ceci ne veut pas dire que nous renonçons aux critères de base qui sont la règle dans ce domaine», a dit Jean-Claude Juncker, à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles dans la nuit de jeudi à vendredi, ajoutant qu'une première évaluation des progrès dans les négociations sera réalisée au printemps 2016.