Italie: La police perquisitionne les sièges de Volkswagen et Lamborghini

AUTOMOBILE Six dirigeants de Volkswagen ont été placés sous enquête judiciaire...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de la société allemande Volkswagen.
Illustration de la société allemande Volkswagen. — Markus Schreiber/AP/SIPA

Une avalanche de dégâts pour Volkswagen après la découverte de la supercherie. La police italienne a perquisitionné jeudi les sièges de Lamborghini et de la branche italienne du groupe allemand Volkswagen, impliqué dans le scandale du logiciel fraudeur, tandis que six dirigeants du groupe ont été placés sous enquête judiciaire, a annoncé l'agence de presse AGI.

Moteurs truqués: Volkswagen va rappeler 8,5 millions de véhicules en Europe

Parmi les dirigeants concernés par cette enquête ouverte pour «fraude commerciale» figurent Massimo Nordio, directeur général de Volkswagen Italie, et Luca De Meo, responsable marketing et ventes de la marque Audi, également concernée par dans ce scandale.