Un Palestinien tué à Jerusalem, sept autres tués à Gaza

GUERRE DES COUTEAUX Les violences entre Israéliens et Palestiniens ne cessent pas...

20 Minutes avec AFP

— 

Un palestinien masque se prépare à lance rune pierre avec une fronde à Ramallah, le 9 octobre 2015
Un palestinien masque se prépare à lance rune pierre avec une fronde à Ramallah, le 9 octobre 2015 — Majdi Mohammed/AP/SIPA

Attaques au couteau et représailles. Pierres contre tirs à balles réelles. Les violences continuent dans les territoires palestiniens et en Israël et dans cette mécanique macabre le nombre de victimes augmente fatalement. 

Un Palestinien a été tué dans la nuit de vendredi à samedi par des tirs israéliens lors de heurts à Jérusalem-Est, selon des sources médicales et la police israélienne, tandis que le bilan des violences de vendredi dans la bande de Gaza s'est aggravé à sept morts et 145 blessés.

Pierres contre tirs à balles réelles

«Environ 200 Palestiniens se sont approchés de la barrière de sécurité, jetant des pierres et des pneus enflammés sur la barrière et les forces de sécurité israéliennes. Les forces sur place ont répliqué en tirant sur les principaux instigateurs pour les empêcher d'avancer et disperser l'émeute», a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'armée israélienne. 

Plusieurs palestiniens ont été tués pendant ces affrontements. Un Palestinien a succombé tôt samedi après avoir été touché par des tirs israéliens lors de heurts près de la frontière séparant Gaza d'Israël. Jihad al-Obeid, 22 ans, est le troisième, avec Mohammed al-Raqab, 15 ans, et Adnane Abou Aliane, 20 ans, à avoir été tués lorsque les soldats israéliens de l'autre côté de la barrière enfermant le territoire ont répliqué à des jets de pierres de jeunes Gazaouis de la bande de Gaza

Ahmed al-Hirbaoui, Chadi Daoula, Abed al-Wahidi et Nabil Charaf, tous âgés de 20 ans, ont eux été tués lors de heurts similaires

Série d'attaques au couteau

La Cisjordanie, Jérusalem et Israël sont en proie à des violences quotidiennes depuis début octobre. Quatre jeunes Palestiniens ont été tués en Cisjordanie et à Jérusalem-Est occupées lors de heurts avec des soldats.

En outre, depuis le 1er octobre, une série d'attaques à l'arme blanche, principalement de la part de jeunes Palestiniens, ont fait deux morts et quinze blessés israéliens ou juifs. Samedi matin, une nouvelle attaque a visé deux Israéliens à Jerusalem-Ouest. L'assaillant a été neutralisé et les victimes ont été légèrement blessés.

Le chef du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a estimé vendredi que les dernières violences étaient une nouvelle intifada, après les soulèvements palestiniens de 1987 et 2000.