VIDEO. Londres: Une bagarre entre deux adolescentes vire à l'émeute

FAITS DIVERS Il aura fallu près de quatre heures aux forces de l'ordre pour disperser la foule et reprendre le contrôle de la zone...

20 Minutes avec agence

— 

Plus de 100 policiers ont du fermer une rue entière de la banlieue de Londres après une série échauffourées impliquant près de 200 jeunes adolescents
Plus de 100 policiers ont du fermer une rue entière de la banlieue de Londres après une série échauffourées impliquant près de 200 jeunes adolescents — Capture d'écran - The Daily Mail

Mardi soir, la police grouillait dans la banlieue de Londres (Angleterre) après qu’une bagarre entre deux jeunes filles a tourné à l’émeute. Sur les réseaux sociaux, des images choquantes montrent plusieurs groupes d’adolescents s’affronter violemment près de la station de métro Walthamstow (à l’est de Londres) aux alentours de 17 h mardi, rapporte le Daily Mail.

100 officiers déployés pour reprendre le contrôle de la situation

Parmi ces ados surexcités, de jeunes adolescentes qui brandissaient des battes de base-balls. Sur une vidéo, filmée à la volée, on peut notamment apercevoir une jeune fille arracher les extensions capillaires de sa voisine, pendant qu’une autre, à terre, est frappée à l’aide d’un bâton.

 

Une situation ingérable qui a conduit au déploiement de plus de 100 officiers de police, chargés de fermer la rue attenante à la station de métro pour tenter de maitriser la foule formée par les 200 jeunes hors de contrôle. Les échauffourées se sont poursuivies jusque tard dans la nuit, avant que les forces de l’ordre ne reprennent le contrôle de la situation vers 21 h.

 

En direct sur Twitter

Sur Twitter, un internaute affirme que la rixe avait été organisée bien en amont et que des flyers faisant la promotion de l’événement avaient été distribués à l’extérieur d’un établissement scolaire (dont les élèves ont été impliquées dans les combats de rue). Peu après le début de l’émeute, les internautes postaient des tweets relatant les événements en direct, en utilisant le mot clé #WalthamstowRiots.

 

 

 

Trois personnes ont été arrêtées

D’après Scotland Yard, trois jeunes (dont une fille et un garçon de 16 ans ainsi qu’un jeune homme de 18 ans) soupçonnés d’avoir déclenché la première bagarre (due à une rivalité à propos d’un garçon) à l’origine des échauffourées ont été arrêtées.

Cité par The Standard, un porte-parole de la police a déclaré : « A l’arrivée de la police, la foule de jeunes n’avait commis aucune infraction mais leur présence, en si grand nombre, restait inquiétante. Le groupe s’est dispersé suite au déploiement des agents. Il y a eu quelques petites bagarres mais rien de très sérieux ». Il conclut : « Une large enquête va être ouverte pour passer en revue l’incident dans son ensemble ».