Etats-Unis: L'ouragan Joaquin, «extrêmement dangereux», menace la côte est

TEMPETE Des vents violents pourraient frapper la côte est des Etats-Unis ce week-end...

20 Minutes avec AFP

— 

Image satellite de la NASA de l'ouragan Joaquin le 30 septembre 2015 à l'approche des Bahamas
Image satellite de la NASA de l'ouragan Joaquin le 30 septembre 2015 à l'approche des Bahamas — - NASA

Joaquin est devenu jeudi le plus puissant ouragan de la saison dans l’Atlantique et ses vents violents pourraient frapper la côte est des Etats-Unis ce week-end.

Avec des vents soufflant jusqu’à 215 km/h, l’oeil du cyclone se trouvait à 22h, heure de Paris, au centre de l’archipel des Bahamas, où des précipitations cumulées pourront atteindre jusqu’à 50 centimètres. Joaquin est le troisième ouragan de la saison dans l’Atlantique, qui dure de juin à novembre, et il est le plus puissant par la force de ses vents.

>> A lire aussi: Un an après l'ouragan Sandy, encore un travail «énorme» à faire

30 centimètres de pluie attendus

Les météorologues peinent pour l’heure à prévoir la trajectoire exacte de l’ouragan, certains estimant qu’il passera près de la Caroline du Nord (sud-est) et de la Virginie (est), tandis que d’autres prévoient qu’il s’éloignera vers le large dans l’Atlantique.

Pour s’y préparer, les gouverneurs du Maryland, de la Caroline du Nord, du New Jersey et de la Virginie, où jusqu’à 30 centimètres de pluie sont attendus dans certains endroits, ont déclaré l’état d’urgence, ce qui leur permet de mobiliser davantage de ressources.

Le président américain Barack Obama « suit évidemment cela de très près », a indiqué jeudi le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest.

Foire régionale fermée

Les différents gouverneurs ont appelé les habitants à la prudence, comme la maire de la capitale Washington, Muriel Bowser. « Prenez quelques minutes pour dégager les collecteurs d’eaux pluviales autour de votre maison. Cela peut éviter les inondations de sous-sols », a-t-elle conseillé dans un tweet. « Il faut se tenir prêt et ne pas paniquer », demandait le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, également sur Twitter.

La marine américaine a ordonné mercredi aux navires stationnés à Norfolk, l’une de ses plus grandes bases en Virginie, de se préparer à l’arrivée éventuelle de l’ouragan ce week-end. La foire régionale qui devait se dérouler jusqu’à dimanche dans cet Etat a été fermée et de nombreux festivals et rassemblements annulés.

«Se préparer au pire»

Dans l’Etat de New York, plus au nord, les préparatifs se mettent en place. « Il vaut mieux se préparer au pire », a prévenu sur Twitter le gouverneur Andrew Cuomo car « Joaquin pourrait ne rien faire du tout ou pourrait affecter considérablement New York ».

La métropole américaine a été particulièrement marquée par l’ouragan Sandy, qui avait ravagé la côte nord-est en 2012, provoquant des inondations catastrophiques et faisant près de 200 morts, dont plus d’une quarantaine à New York.