Obama: la stratégie russe en Syrie est «vouée à l'échec»

© 2015 AFP
— 
Le président américain Barack Obama à Fort Meade dans le Maryland, le 11 septembre 2015
Le président américain Barack Obama à Fort Meade dans le Maryland, le 11 septembre 2015 — SAUL LOEB AFP

Le président américain Barack Obama a estimé vendredi que la stratégie de la Russie en Syrie consistant à soutenir le régime de Bachar al-Assad était «vouée à l'échec».

«La Russie partage avec nous la volonté de lutter contre l'extrémisme violent», a expliqué M. Obama depuis la base militaire de Fort Meade (Maryland, est des Etats-Unis).

«S'ils sont prêts à travailler avec nous et les 60 pays de la coalition, alors il y a une possibilité d'un accord politique de transition», a-t-il expliqué.

«La mauvaise nouvelle est que la Russie continue à croire qu'Assad est quelqu'un qui mérite d'être soutenu», a-t-il ajouté, promettant de faire passer un message clair à la Russie: «Vous ne pouvez continuer à appliquer une stratégie qui est vouée à l’échec».

Le dirigeant syrien est «destructeur pour son propre peuple», a martelé M. Obama, soulignant qu'il transformait son pays en une zone qui attire «les jihadistes de toute la région».

Les Etats-Unis ont fait état d'un récent déploiement de matériel et de soldats russes près de Lattaquié, fief alaouite du président Bachar al-Assad.

Moscou a démenti tout renforcement de sa présence militaire en Russie. Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a néanmoins admis que les avions russes à destination de la Syrie transportaient aussi des équipements militaires, et pas seulement de l'aide humanitaire comme il l'assurait jusque-là.

Vendredi, la Russie a appelé la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis à coopérer avec Damas pour mieux coordonner ses frappes contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI).