Un enfant de 11 ans fait trembler la mafia calabraise

FAITS DIVERS Il a commencé à raconter aux policiers les activités criminelles de son père, soupçonné d'être un des chefs de la N'drangheta...

W.M.

— 

La police italienne a annoncé 30 arrestations et des saisies de biens pour 5 millions d'euros dans l'entourage du chef de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, Matteo Messina Denaro, dont sa soeur et plusieurs de ses cousins.
La police italienne a annoncé 30 arrestations et des saisies de biens pour 5 millions d'euros dans l'entourage du chef de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, Matteo Messina Denaro, dont sa soeur et plusieurs de ses cousins. — Marcello Paternostro AFP

Du haut de ses 11 ans, il est en train de faire tomber une organisation criminelle vieille de 150 ans. Nicola, fils d’un chef de la N’drangheta originaire de Gioia Tauro, un port gangrené par la mafia calabraise, a commencé à tout déballer aux enquêteurs depuis que sa mère a été arrêtée fin 2014 et a décidé de coopérer avec la justice, rapporte le quotidien italien La Repubblica.

>> A lire aussi : Arrestation d’un chef de la mafia calabraise

Son père, âgé de 37 ans, est soupçonné d’être le chef du clan Ballocco de Rosarno.

Sous protection policière

L’enfant, qui sait manier une arme et cacher de la drogue dans un autoradio, a raconté les secrets mafieux et surtout l’architecture de l’organisation calabraise, particulièrement violente.

« Bien sûr, je sais ce que fait un gangster, c’est un trafiquant de drogue, il tire aussi, c’est normal », a-t-il expliqué aux policiers, selon La Republica.

Lui, sa mère et ses frères ont été placés sous protection policière depuis quatre mois. La loi italienne de 1991 sur les « collaborateurs de justice » leur permet d’être protégés en attendant un procès ou de futurs coups de filet.