VIDEO. Syrie: La France a tué 30 djihadistes dans son premier raid contre Daesh

TERRORISME Parmi eux, douze «Lionceaux du califat», qui s'entraînaient dans un camp de l'Est de la Syrie...

20 Minutes avec AFP

— 

Un avion de combat Rafale lors d'une démonstration au salon international de l'aéronautique et de l'espace au Bourget, près de Paris, le 21 juin 2015
Un avion de combat Rafale lors d'une démonstration au salon international de l'aéronautique et de l'espace au Bourget, près de Paris, le 21 juin 2015 — ERIC PIERMONT AFP

Le premier raid aérien mené dimanche par la France contre le groupe État islamique (EI) en Syrie a causé la mort de 30 jihadistes, dont 12 enfants soldats, a affirmé mercredi une ONG.

« Le raid français contre un camp d’entraînement de l’EI dans l’est de la Syrie a tué 30 combattants de l’EI, dont 12 “Lionceaux du califat” », a affirmé Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

5 rafales, un C-135 et un Atlantique 2

L'OSDH a précisé que des combattants étrangers figuraient parmi les morts. Le raid a également blessé 20 personnes, selon cette ONG qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie.

L'attaque française avait ciblé un camp situé dans la province orientale de Deir Ezzor, près du poste frontière de Boukamal, utilisé par l'EI pour relier ses forces présente en Irak et en Syrie.

Cinq avions Rafale, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 et un avion de ravitaillement C-135 ont été engagés dans l'opération.