Taïwan balayé par les rafales du «super-typhon» Dujuan

INTEMPERIES Des vents soufflant en rafales jusqu'à 227km/h ont été relevés dans l'après-midi...

20 Minutes avec AFP

— 

Vue satellite du super-typhon Dujuan au-dessus de Taïwan le 28 septembre 2015 à 9h.
Vue satellite du super-typhon Dujuan au-dessus de Taïwan le 28 septembre 2015 à 9h. — 20 Minutes

Taïwan était en proie lundi soir à des pluies torrentielles et des vents particulièrement violents après l’arrivée du « super-typhon » Dujuan, qui a précipité l’évacuation préventive de milliers de personnes. L’Observatoire de Hong Kong et plusieurs agences météorologiques de la région ont requalifié ces dernières heures Dujuan en « super-typhon ».

La tempête, accompagnée de vents soufflant en rafales jusqu’à 227 km/h, a accéléré dans l’après-midi pour finalement toucher l’île plus tôt que prévu dans le secteur de Yilan, dans le nord, où 500 millimètres de pluie sont tombés ces dernières 24 heures.

« Le typhon devrait ralentir au contact des montagnes de l’est », a indiqué un responsable des services météo de l’île.

Pas de victime signalée

Aucune victime n’a été signalée, mais des dizaines de milliers de foyers du nord de l’île étaient selon les autorités privées d’électricité.

Les autorités avaient mis en garde contre la hauteur des vagues du fait de la conjonction de deux phénomènes : le typhon et d’importants coefficients de marée liés à la proximité entre la lune et la Terre.

Des pêcheurs sécurisent leur bateau le 28 septembre 2015 avant l’arrivée du super-typhon Sam Yeh/AFP

De fait, dès le milieu de journée, la mer était formée sur la côte nord-est, où les bateaux de pêche avaient reçu pour consigne de ne pas sortir. « Toute l’île doit renforcer sa vigilance face au risque de vents violents et de pluies torrentielles », ont prévenu les services météo de Taïwan.

3.000 touristes évacués

Près de 3.000 personnes, en majorité des touristes, ont été évacuées dimanche par mesure de précaution d’îles de l’est de Taïwan situées sur la trajectoire du « super-typhon ».

Les compagnies opérant les ferries taïwanais vers l’île Verte et Lanyu, en mer des Philippines, ont accéléré leurs rotations pour ramener un maximum de personnes.

Lundi, 4.000 autres personnes ont été évacuées de différentes zones du pays, notamment de la ville thermale de Wulai, en périphérie de Taipei.