Les sept nouvelles merveilles du monde enchantent

©2007 20 minutes

— 

Qui sont les sept nouvelles merveilles du monde ? Depuis janvier, cent millions d'internautes ont voté pour départager 21 sites. Et les gagnants sont : la Grande muraille de Chine, la statue du Christ rédempteur au Brésil, la cité troglodyte de Petra en Jordanie, le mausolée du Taj Mahal en Inde, le Colisée de Rome, les ruines incas du Machu Picchu au Pérou et l'ancienne cité maya de Chichen Itza au Mexique. L'Acropole d'Athènes, la Tour Eiffel à Paris, les statues de l'Ile de Pâques, qui figuraient parmi les favories, n'ont pas été retenues.

Des manifestations de joie ont salué la proclamation des résultats, samedi soir à Lisbonne, avec une retransmission télévisée dans 170 pays, soit environ 1,6 milliard de téléspectateurs. A Rio de Janeiro, des centaines de milliers de personnes qui avaient afflué pour un concert ont ovationné la consécration de la statue aux bras ouverts qui surplombe la ville. En Jordanie, des milliers de personnes ont célébré l'événement à Amman et à Petra, où se trouve la célèbre cité. Au Pérou, des centaines d'habitants de Cuzco, l'ancienne capitale inca située dans le Sud-Est du pays, ont agité des drapeaux péruviens et crié leur enthousiasme. Scènes de liesse également à Agra, en Inde, et au Mexique, où 6 000 personnes se sont rassemblées sur le site de Chichen Itza pour fêter l'événement avec des danses et des chants mayas. Seule la Chine est restée de marbre. La sélection de la Grande muraille a été accueillie dans une froide indifférence.

Bamiyan Le concours a été lancé sur l'idée du cinéaste suisse Bernard Weber, après la destruction en 2001 par les talibans des bouddhas géants de Bamiyan, en Afghanistan. Une partie des recettes de la cérémonie doit financer leur reconstruction.