Présidentielle américaine: La fièvre Donald Trump retombe un peu

USA 2016 Toujours en tête, le candidat a baissé dans les sondages après le débat télévisé...

P.B.

— 

Carly Fiorina (de dos) et Donald Trump, lors du second débat télévisé républicain, le 16 septembre 2015.
Carly Fiorina (de dos) et Donald Trump, lors du second débat télévisé républicain, le 16 septembre 2015. — M.TERRILL/AP/SIPA

L’anomalie Donald Trump a duré plus longtemps que ce que tous les experts imaginaient. Mais la tendance s’est peut-être inversée la semaine dernière, lors du débat télévisé. Mis en difficulté par Carly Fiorina, le candidat perd 8 points dans le dernier sondage CNN, à 24 %. L’ex-patronne de HP, elle, bondit en second position, à 15 %.

Un autre sondage de NBC place Trump à 29 %, en baisse de 2 points par rapport à la moyenne de Real Clear Politics, mais il a été réalisé en ligne et il faut donc le prendre avec des pincettes.

Trump ne « panique » pas

S’il faut attendre d’autres résultats pour établir une tendance, l’étude de CNN illustre l’extrême volatilité de la course côté républicain. Avec une quinzaine de candidats, il a suffi d’une bonne performance au débat pour que Carly Fiorina passe de la 8e à la 2e place en moins de trois semaines.

Trump, lui, commence à faire preuve d’un peu plus d’humilité. Sur Fox News, il a réagi, lundi, expliquant : « Paniquer n’est pas un mot que j’utilise. J’aimerais rester en tête, évidemment. Mais si je ne gagne pas, ce n’est pas grave, je retournerai m’occuper de mes entreprises et de ma famille. » Il n’a quand même pas pu s’empêcher de lancer une pique contre Carly Fiorina qui « vous donne mal à la tête quand vous l’écoutez plus de cinq minutes ». Allez, on va le reconnaître : sans lui, ces primaires républicaines seraient bien moins animées.