Norvège: 10 mois de prison pour un pilote d'avion ivre

JUSTICE Pas de panique, l'appareil n'a pas décollé...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un avion de la compagnie Air Baltic
Illustration d'un avion de la compagnie Air Baltic — IBO/SIPA

Ivre, il comptait piloter un avion. La justice norvégienne a condamné lundi à dix mois de prison ferme un commandant de bord letton qui avait de l’alcool dans le sang au moment de prendre le manche d’un Boeing avec une centaine de passagers. Le pilote de la compagnie Air Baltic, licencié depuis, affichait un taux d’alcoolémie de 0,27 gramme par litre de sang lors du contrôle réalisé tôt dans la matinée du 8 août, la police norvégienne étant intervenue sur la foi d’un renseignement anonyme.

Son copilote, contrôlé à 0,68 gramme par litre de sang, avait déjà été condamné à une peine de six mois de prison pour les mêmes faits, dont il a fait appel, et deux hôtesses de l’air à des peines de 45 et 60 jours de prison. Tous les trois ont été congédiés par Air Baltic.

Responsable de la sécurité à bord

En dépit d’un taux d’alcoolémie moindre que celui de son second, le commandant de bord a été plus sévèrement condamné en sa qualité de responsable de la sécurité à bord. Le Parquet avait requis un an de prison à son encontre tandis que son avocate avait plaidé qu’une peine limitée de trois ou quatre mois serait suffisante. Le Boeing 737 de la compagnie lettonne devait relier Oslo à la Crète (Grèce).