Les femmes au foyer ne sont pas si désespérées

SOCIETE Une étude menée aux Etats-Unis démontre qu’elles restent maîtres à bord...

— 

On s’en doutait, mais une étude semble le confirmer. Ce sont bien les femmes qui portent la culotte à la maison. Selon une enquête réalisée par une équipe de chercheurs de l'université de l'Etat d'Iowa, publiée cette semaine, les femmes ont plus d'influence que leurs maris au sein du foyer.

72 couples

L'étude a porté sur le comportement de 72 couples de cet Etat du centre des Etats-Unis, âgés en moyenne de 33 ans et mariés depuis sept ans. Résultat, les femmes font preuve d'un comportement plus dominateur que leurs époux au moment de la résolution de problèmes et exercent plus de pouvoirs concernant la prise de décision.

«Les femmes prennent la responsabilité de veiller sur la relation, de s'assurer que tout fonctionne et que tout le monde est heureux», explique Megan Murphy, membre de l'équipe de recherche de l'université de l'Etat de l'Iowa.

Les conjoint(e)s participant à l'étude devaient remplir individuellement un questionnaire sur le niveau de satisfaction générale dans leur couple. Chacun devait également identifier un problème qui ne pouvait être résolu sans la coopération de l'autre. Les couples étaient ensuite réunis afin de discuter pendant dix minutes des problèmes abordés.

«Les rallier à leurs arguments»

«Ce n'est pas simplement que les femmes prenaient plus la parole que leurs maris mais, surtout, elles parvenaient à les rallier à leurs arguments. C'est ça qui est particulièrement intéressant», explique David Vogel, professeur en psychologie à l'université de l'Etat de l'Iowa.