Grèce: Le dirigeant de la droite reconnaît sa défaite

LEGISLATIVES Le dirigeant de la droite grecque Vangelis Meïmarakis a reconnu dimanche soir sa défaite aux législatives face au parti de la gauche radicale Syriza d'Alexis Tsipras...

20 Minutes avec AFP

— 

Vangelis Meimarakis, dirigeant de Nouvelle Démocratie, à Athènes, le 20 septembre 2015.
Vangelis Meimarakis, dirigeant de Nouvelle Démocratie, à Athènes, le 20 septembre 2015. — Thanassis Stavrakis/AP/SIPA

Le dirigeant de la droite grecque Vangelis Meïmarakis a reconnu dimanche soir sa défaite aux législatives face au parti de la gauche radicale Syriza d'Alexis Tsipras, qui le devance de plus de 7 points selon le quart des bulletins dépouillés.

«Il apparait que le Syriza et M. Tsipras sont premiers, je le félicite», a déclaré M. Meïmarakis, dirigeant de Nouvelle Démocratie (ND), à la presse alors le quart des bulletins dépouillés à 17h50 GMT donnait une large avance à Syriza avec 35,33% contre 28,17 % pour la ND.