Le NYPD s'excuse pour avoir confondu l'ex-tennisman James Blake avec un suspect

ETATS-UNIS La police new-yorkaise jure cependant qu'elle n'a pas de problème racial...

P.B.
— 
L'ancien joueur américain James Blake, le 27 août 2015, à New Haven.
L'ancien joueur américain James Blake, le 27 août 2015, à New Haven. — Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La police new-yorkaise arrête régulièrement la mauvaise personne. Mais quand elle tacle puis menotte par erreur une ancienne star du tennis, l'affaire prend une tout autre dimension. Jeudi, le jeune retraité James Blake a reçu des excuses officielles du NYPD et du maire de la ville. La veille, il avait été violemment arrêté par un officier qui pensait tenir le suspect d'une affaire de vol d'identité.

Selon le New York Times, une enquête interne a été ouverte et le policier a été suspendu. Le chef de la police de la ville, William Bratton a regretté «l'usage excessif» de la force employée, qui a laissé Blake avec des coupures et des bleus, selon les déclarations de l'ancien joueur. Bratton a toutefois nié tout «problème racial». Selon lui, James Blake, qui est métisse, et le suspect «auraient pu être jumeaux».

La photo du suspect n'a pas été publiée mais TMZ l'a obtenue, et on vous laisse juge.

L'ironie de l'affaire, c'est que le suspect, repéré sur une photo Instagram, n'avait finalement rien à voir avec l'histoire. Plus dérangeant, les six officiers impliqués dans l'arrestation, qui sont tous blancs, ont apparemment tenté de dissimuler les faits en omettant de remplir la paperasse administrative habituelle. Et sinon, la devise du NYPD est toujours «protéger et servir».