Etat islamique: «Jihadi John» en tête de la «kill list» de David Cameron

MONDE Plusieurs combattants britanniques de l’Etat islamique figureraient sur une liste des terroristes que le gouvernement souhaiterait éliminer...

T.L.G.

— 

Le djihadiste de Daesh connu sous le nom de «Jihadi John» sur la vidéo montrant l'assassinat de l'otage britannique David Haines, le 13 septembre 2014.
Le djihadiste de Daesh connu sous le nom de «Jihadi John» sur la vidéo montrant l'assassinat de l'otage britannique David Haines, le 13 septembre 2014. — REX/REX/SIPA

Une « kill list » approuvée par David Cameron. Plusieurs combattants britanniques de l’Etat islamique figureraient sur une liste des terroristes que le gouvernement souhaiterait éliminer, rapportent plusieurs médias britanniques.

Lundi, le Premier ministre révélait avoir mené une première frappe en Syrie, précisant que le djihadiste britannique Reyaad Kahn avait été « tué lors d’une frappe méticuleusement préparée et menée par un drone ». Il a ajouté que deux autres membres de l’EI avaient été tués lors de cette intervention, dont un second Britannique, Ruhul Amid.

Le Premier ministre conservateur a pris soin de souligner que ces frappes n’entraient pas dans le cadre de la coalition internationale contre l’EI mais avaient été effectuées à titre préventif. « Nous n’avions pas le choix » car ces hommes étaient en train de recruter et « de préparer des attaques barbares contre l’Occident, y compris des attaques terroristes ici, au Royaume-Uni », s’était défendu le Premier ministre.

Le bourreau de l’EI en tête de liste

Selon The Independent, le Conseil national de sécurité, présidé par David Cameron, a validé cette liste comportant environ 10 djihadistes plus tôt dans l’été. Les deux Britanniques tués par les frappes aériennes en feraient partie, ajoute le quotidien. La Royal Air Force pourrait ainsi cibler les combattants présents sur cette liste sans l’aval de la NSC (National Security Council) ou du procureur général.

En tête de cette liste figurerait « Jihadi John », de son vrai nom Mohammed Emwazi, le bourreau de l’Etat islamique apparaissant régulièrement dans les vidéos de décapitation.