Le père de famille syrien photographié en larmes à Kos est arrivé en Allemagne

RÉFUGIÉS La photo de ce père en larmes enlaçant sa famille sur une plage grecque avait fait le tour du monde...

L.C.
— 
Capture écran du compte Twitter du photojournaliste allemand Daniel Etter.
Capture écran du compte Twitter du photojournaliste allemand Daniel Etter. — Twitter/@DanielEtterFoto

Un père de famille en larmes, serrant dans ses bras sa femme et ses enfants, sur une plage de l’île grecque de Kos. Cette photo avait fait le tour du monde il y a trois semaines, incarnant la détresse de milliers de réfugiés prêts à traverser la Méditerranée au péril de leur vie pour rejoindre l’Europe. Laith Majid, sa femme Nada Adel, et leurs quatre enfants sont arrivés à Berlin, en Allemagne, rapporte lundi le quotidien allemand Bild.

Cette photo de migrants arrivant sur l’île de Kos a fait le tour du monde

Sur Facebook, le groupe « Europe says OXI » (« l’Europe dit non »), a publié lundi une photo de la famille syrienne sur laquelle les larmes et la détresse ont laissé place à la joie.


« On ne reprendra jamais la mer »

Laith Majid, sa femme, leurs trois fils et leur fille avaient fui la ville syrienne de Deir Ezzor, en proie aux assauts de Daesh. La famille est arrivée sur l’île de Kos à bord d’un bateau gonflable prévu pour quatre personnes mais transportant une douzaine de passagers. Une traversée périlleuse qui leur a coûté 6.500 dollars (environ 5.800 euros).

Le photographe Daniel Etter a immortalisé leur émotion à l’arrivée sur la plage grecque. La famille a ensuite poursuivi son exode pour atteindre Berlin, où elle est hébergée dans un centre d’accueil avec des centaines d’autres réfugiés. ​

Laith Majid a confié à Bild que sa fille de sept ans fait encore des cauchemars au sujet de la traversée nocturne de la Méditerranée. « On ne reprendra jamais la mer », affirme le père de famille.