Ecoutes: la présidente du Brésil assure faire confiance à Barack Obama

© 2015 AFP

— 

Le président américain Barack Obama et la présidente du Brésil Dilma Rousseff quittent la salle après une conférence de presse à Washington à la Maison blanche le 30 juin 2015
Le président américain Barack Obama et la présidente du Brésil Dilma Rousseff quittent la salle après une conférence de presse à Washington à la Maison blanche le 30 juin 2015 — SAUL LOEB AFP

La présidente du Brésil Dilma Rousseff a affirmé mardi à la Maison Blanche faire confiance à Barack Obama après la mise au point qui a suivi les révélations, fin 2013, sur les écoutes menées par les services secrets américains.

«Les conditions sont très différentes aujourd'hui», a expliqué Mme Rousseff au cours d'une conférence de presse commune avec son homologue américain.

Mme Rousseff avait annulé fin 2013 une visite d'Etat à Washington à la suite de révélations par la presse d'une surveillance de ses communications personnelles par la NSA, l'Agence de sécurité nationale américaine.

«Les choses ont changé depuis», a-t-elle insisté. «Le président Obama et le gouvernement américain ont indiqué à plusieurs occasions qu'ils n'engageraient plus d'opérations d'espionnage intrusives envers des pays amis».

«Je crois le président Obama», a-t-elle ajouté, soulignant, en souriant, que ce dernier lui avait promis que s'il avait besoin d'informations sur le Brésil, il «décrocherait simplement son téléphone».

Saluant son «amie» Dilma, M. Obama a de son côté mis en exergue les liens étroits entre les deux puissances économiques mais aussi entre deux sociétés «multi-ethniques et multi-raciales».

«Nous voyons le Brésil non pas comme une puissance régionale mais comme une puissance mondiale», a-t-il insisté.

Insistant sur sa volonté de renforcer les échanges économiques entre les deux pays, il a en particulier souligné la nécessité de faciliter les investissements étrangers au moment où le Brésil engage d'importants travaux d'infrastructures, dans les autoroutes, les voies ferrées, les aéroports ou encore les ports.