Mexique: «El Chapo» trahi par un tweet de son fils?

MEXIQUE Le criminel, recherché depuis son évasion, apparaîtrait en photo sur un post géolocalisé...

M.C.

— 

Capture d'écran d'un tweet attribué au fils de
Capture d'écran d'un tweet attribué au fils de — Twitter

Le baron de la drogue pourrait-il avoir été trahi par les réseaux sociaux? Joaquin « El Chapo » Guzman, recherché par les polices du monde entier depuis son évasion le 11 juillet dernier d’une prison mexicaine de haute sécurité, apparait en effet en photo dans un tweet provenant d'un compte attribué à son fils, géolocalisé au « Costa Rica ».

 

« Je suis bien ici, vous savez déjà avec qui », peut-on lire en guise de légende d’une photo qui montre au centre Alfredo Guzman, assis en compagnie de deux hommes aux visages masqués par des emojis superposés au cliché, qui laissent cependant apparaître une moustache familière au-dessus de la bouche de l’un d’entre eux.

Mexique: Qui est «El Chapo», l'homme le plus recherché d'Amérique?

La localisation du tweet indique « Costa Rica », ce qui pourrait faire référence au pays d’Amérique centrale, mais aussi à une petite ville mexicaine de l’Etat du Sinaloa, région dont le criminel est originaire. «Il n'y a actuellement pas d'enquête au Costa Rica», déclare à CNN un porte-parole des autorités judiciaires du pays, en confirmant être «au courant de (l'existence de) cette photo».

Un peu trop gros l’indice ? Les autorités n’excluent évidemment pas qu’il s’agisse d’une tactique de diversion, d'un canular ou simplement d'un pied de nez à la police. En juillet, un article du Washington Post évoquait les nombreux comptes Twitter attribués à El Chapo et ses fils, s'interrogeant sur leur authenticité.

Certains veulent cependant croire à la thèse de l'erreur stupide: Phil Jordan, un vétéran de la DEA, l’agence américaine de lutte contre le trafic de stupéfiants, déclare ainsi à CNN que le fils Guzman « n’a pas l’intelligence de son père » et qu'il « n’est pas forcément une lumière ».